Grande pensée à la Syrie.

juillet 4, 2012 § 1 commentaire

Un ami est rentré aujourd’hui de Damas. Il est originaire de Homs. Il venait de découvrir à travers une photo que son frère lui a envoyée,  sa maison (qu’il a fini de meubler trois jours avant le déclenchement de l’opération « Révolution-a-la con »). La maison en question ressemble aujourd’hui à ce qu’on a pu découvrir avec atrocité durant la guerre civile au Liban. Il n’a pas dit un mot, il nous a juste dit que c’est dommage parcequ’avec sa femme ils avaient vraiment choisi les plus beaux meubles de la ville. Il a refermé son ordinateur. 

Quelques minutes de silence gênants plus tard il nous a dit à quel point les choses allaient mal… A Damas tous les jours, une à deux explosions… Homs est une ville morte. Le reste de la Syrie est entrain d’être morceler, à l’image de ses voisins (oui même le Liban mes chers compatriotes) dans le cadre d’un plan international géant qui a débuté depuis des années et qui continue à mijoter tantôt à petits feu, tantôt à grandes braises. 

J’ai pensé à tous ces gens, qu’on soit pour ou contre un pays (comme de toute façon pouvons-nous être contre tout un pays…) on ne peut ignorer le fait que les pots cassés n’appartiennent qu’a des civils qui n’ont rien demandé à personne. 

J’ai mal au coeur en pensant à Damas, à ses magnifiques ruelles, ses maisons, ses palais orientaux, Bab Touma, les Souks, les mosquées, la vielle ville, des amis… Non ce n’est pas de la poésie orientaliste, la Syrie est un de ces pays qui ont su garder un caché oriental magique. J’ai des souvenirs de séjours là- bas, et j’ai les larmes aux yeux.

Mais qu’est ce que des souvenirs de voyage et de tourisme comparés à ce gars qui vient de découvrir sa maison, sa voiture et son quartier en ruine!

Mais combien d’années nous faut-il encore pour que les hommes comprennent que c’est CON et BETE  la guerre. 

Combien d’année faut-il encore aux hommes pour comprendre qu’on n’élimine pas une race, un pays, des peuples, des cultures!

Je n’ose regarder dans les yeux mon hôte… Comme si j’avais honte d’appartenir à la race humaine telle q’elle est.

« Désolé de vous avoir foutu la mauvaise ambiance.. »

En plus il s’excuse.

 

Publicités

Trop dur de poster!

juin 27, 2012 § Poster un commentaire

Mais c’est impossible d’écrire quoi que se soit quand:

1/il ya une coupure de courant toutes les 3min15

2/internet est plus lent qu’une tortue à deux carapaces

aussi je suis choquée par le changement qui s’opère dans ma ville, des immeubles résidentiels de très grande envergure dans des ruelles où on ne peut même pas imaginer comment ils vont pousser, sur des sites historiques classés patrimoine culturel par l’UNECO (http://blogbaladi.com/najib/lebanon/ancient-phoenician-port-in-beirut-destroyed/).

entre temps on prend notre mal en patience

on innnnnsssspiiiiiiiiiiiiiiiire

puis on expiiiiiiiiiiiiiiiiiiire le stress qu’on emmagasine dans ce pays.

Image

Image

Photo par.

juin 25, 2012 § Poster un commentaire

« Ne jette rien ici, sinon vient le rat »

(photos par Rostom*)

*https://demaville.wordpress.com/2010/07/14/welcome-rostom/

Baba

juin 21, 2012 § 2 Commentaires

Pour ces nuits sans fin où tu as bercé mes premières semaines dans ce monde,

pour ses larmes que tu as séchées quand j’ai eu mal au ventre, à ces kilomètres que t’as marché me portant comme toi seul sait le faire,

pour ton support sans pareil pour Mamanchou,

pour  les bisous que tu me fais dans le cou, les douches de trois heures que tu me fais prendre,

pour les découvertes que je fais à travers toi: la mer, les arbres et tes lunettes

pour ces moments où je sens que t’es le seul être sur lequel je peux reposer ma tête quand j’ai sommeil,

pour tout ce que j’ai deja vécu du haut de mes 8 mois, pour tout ce qu’on a à partager dans l’avenir,

Baba,

je t’aime.

Ta ptite fille

Y.

R.I.P arbres qui tombent

juin 15, 2012 § Poster un commentaire

Demaville fait le deuil de quatre arbres à Beyrouth (bien sur que se se ne sont pas les seuls victimes de la hache électrique de l’ homme imbécile) mais ceux- ci m’ont particulièrement enflé la boule à la gorge. Je vous dis, c’est grave, c’est physique, quand un arbre tombe et que son tronc et ses branches sont noirs et éventrés, je sens que je perds 10 ans de ma vie.

Il y’a d’abord le choc, comme si on recevait une balle dans le coeur et qu’on venait de le réaliser Puis il y’a la tristesse profonde comme celle que l’on ressent à la perte d’un être cher. Et puis il y’a les insultes: « ولوك كس إختن شومهابيل, يلعن دين الشيطان الملعون, ولك الهبل ما عندو حدود؟؟؟ » et puis il y’a deux sentiments contradictoires qui font surface… Le premier, quand on a le coeur bas et lourd, c’est celle qui paralyse… « non je ne peux rien faire, ce pays est foutu, wlouk ils sont tellement cons que je vais mourir de peine ». Le deuxième quand on est heureux, c’est la révolte et sentir grossir les muscles de la volonté: « Je vais devenir président de la république, je vais punir et entrainer en justice ces imbéciles qui croient que l’espace publique leur appartient, replanter chaque arbre arraché, exploser les immeubles moches »

Aujourd’hui j’avais le coeur bas et lourd, et mon âme était fatiguée, et l’idiotie…m’apparut très difficile à déraciner…

Le premier arbre est celui à côté du suppo..je veux dire de l’immeuble étrangement moche et noir à Nahr-El Mot, le deuxième est à Mkalles en face d’une station d’essence. 

Le troisième est un que j’ai connu, et un ami, Wass. m’a annoncé son décès. 

La mort du quatrième date depuis assez longtemps maintenant c’est celle de l’arbre géant de l’ex-parking de Sofil (je ne sais pas si vous vous en souvenez) qui est devenu un gratte-ciel géant, bien sûr sublimissime dans son habit de géant…

Voilà…

Image

<p><a 

BVNI* fait son apparition dans le ciel

juin 7, 2012 § 3 Commentaires

Une pluie de météorites? Une attaque d’extraterrestres venus chercher du réconfort au Liban? Des avions Israéliens? C’est quoi cette rumeur d’objets non identifiés (« des corps inconnus qui ont brulé dans le ciel ») ayant survolé le pays cette nuit et qui font la rumeur de ce soir?

Moi je dis que je vais rentrer dormir en espérant que ne tombe sur ma tête que le rêve d’un monde où l’on ne perdrai plus son temps sur des bêtises.

*BVNI: bêtise volante non-identifiée

 

Never Live Twice

juin 4, 2012 § 2 Commentaires

Si vous êtes à Berlin en Juin, en événement de danse a lieu le 9 Juin à 21h et le 10 Juin à 19h. C’est une danseuse Libanaise, Zeina Hanna, qui est à l’origine du concept et de la chorégraphie. 

Voila comment est décrit le projet: Never live twice
Simple but not easy.
Never live twice explores the idea of choreography as an attempt to frame chaos in different systems of movement dynamics, such as the feeling of fullness in boredom, gravity and suspension, and consolidation of short term memory.

This piece could be watched in fast forwarded video version and ideally on an elevator ride.

J’ai déjà vu ce qu’elle fait et j’aime beaucoup la réflexion qu’il y’a derrière ses chorégraphies, et les thèmes qu’elle aborde.

Voilà donc si vous y êtes, ça vaut le détour.

http://www.uferstudios.com/uferstudios/kontakt/#anfahrt

http://www.hzt-berlin.de/?z=1&sz=2&lan=en&PHPSESSID=2b2f65d79540b5a2c2a78c74bc849a0e

  • vous pouvez suivre Demaville via mail

    Rejoignez 15 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :