Le diable change de tactiques!

juin 18, 2011 § Poster un commentaire

Pourtant il fait beau…

Ce matin, alors que je m’attendais à une visite du diable -suite aux évènements qui surviennent par ci par là dans la région et qui ne donnent ni envie de faire la fête, ni d’acheter de jolies choses, ni de faire des programmes de fous (je vous averti, c’est un coup de gueule, je me déteste dans ses moments là… mais que faire, ce blog est presqu’un pacte de sincérité totale entre vous et moi)- une chose terrible arriva.

Le diable, en personne, n’a pas daigné me rendre visite depuis très longtemps. Je pense qu’il s’est mis à l’œuvre depuis l’autre jour, et n’ayant pas apprécié mon manque d’hospitalité certain, il a décidé de changer de tactique. Son silence sera plus éloquent que ses mots, pour moi certainement plus effrayant, et plus sournoises seront ses apparitions.

Plus sournoises? Beaucoup plus…

C’est en allant rendre visite à… Mamanchou qu’il a décidé d’attaquer cette fois!!!

C’est une première chez le diable car en général il préfère la vue de mon étage de Sama Beyrouth, mes gâteaux aux amandes et s’incruster chez mi pour une semaine avec ses pyjamas rayés ridicules. En gros toujours en privé pour que quand on se tape une discussion enflammée c’est moi seule qui subis ses crachats de fumée.

Mais là,  non!  C’est dans la rue, dans un moment, très inhabituel, en allant rendre visite à Mamanchou qu’il apparut devant moi avec un sourire satisfait au coin des lèvres.

Moi, paniquée:  » -D’où tu viens, où t’étais, tu sais que tu ne peux pas cracher devant Mamanchou, elle attend un bébé, elle est très susceptible, en plus la fumée ce n’est pas super pour sa santé!

Lui, relax: -Et tu me prends pour le loup chaperon? C’est pas sympa pour Mamanchou qui serait selon le conte…mmm laisse-moi me souvenir 2 secondes, serait la grand-mère ! »

Oups…J’entends déjà Mamanchou: « moi vielle? Quelle gros plouc ce diable, c’est pas parce que je ne sors pas, que je danse moins et que je suis fatiguée à 6h du soir qu’il peut m’appeler grand mère celui-la! Mais quel connard! Et moi d’essayer de la calmer : » Mais non Mamanchou we love you, calme toi t’as un petit être dans le ventre, il faut pas que tu t’énerves comme ca, il risque de le ressentir! T’es jeune comme une…euh…jeune fleur Mamanchou! »

Lui, lisant dans mes pensées (pour changer…): « -non je sais qu’elle est susceptible, je n’allais quand même pas lui dire ca quand même!

Ouf…il a encore un peu une d’âme ce diable » et à lui: » tu lui as dit quoi alors? »

Et il disparut. Je regarde les gens autour de moi, ça remarche vite, ça klaxonne, ça stresse, c’est Beyrouth. Mais personne ne semble  remarquer quoi que se d’inhabituel.

J’arrive en courant chez Mamanchou.

Elle avait laissé la porte ouverte, était assis au fond du salon, les cheveux au vent, oui car il avait une brise de calme que je ressentais des que je rentrais dans son appartement. Des tranches de concombres sur les yeux et un ventre qui s’arrondit de plus en plus.

Soudain calmée par tant de sérénité, voir de stabilité, je parlai doucement: « Mamanchou ça va?

« -Demaville!! (Elle enlève ses concombres). Oui ça va super et toi? Allez pose-toi. The déthéiné ou café décaféiné?

– Café Mamanchou. Je rentre le préparer ave toi.

Dans sa cuisine, une série de biberons ont fait leur apparition.

« – Déjà? Lui dis-je en tenant un de ces trucs à forme bizarroïde dans les mains.

– Oui, je me prépare à l’avance. Je ne veux pas avoir à courir et à accoucher en même temps!

Logique. Raisonnable. Elle me surprend Mamanchou…

– Demaville?

– mmmm?

– Je n’accouche pas au Liban.

– Quoi quoi quoi quoi???

– Je vais accoucher à l’étranger. Il faut que bb ait une double nationalité. La libanaise ne lui suffira pas pour être libre, en sécurité au cas où ça éclate et avoir le choix de vivre dans les pays de ses rêves.

– Merde, me dis-je. Le diable est bel et bien passé par là.

Et elle étaya son idée que je ne pus contre argumenter tant Mamanchou paraissait convaincue, presque hypnotisée. Et l’idée? Comment la convaincre du contraire? En lui disant mais non ça va bien se passer, le Liban c’est le pays le plus calme au monde, là où on s’attend à rien de grave tous les quelques mois, la région est sereine, la mer n’y est pas polluée, les airs non plus, et les feux d’artifice qu’on entend en pleine journée c’est une illusion sonore ? Qu’il ya un projet d’urbanisation pour la ville, que les gens n’y sont pas corrompus ?

– Quelle bonne idée Mamanchou! En plus t’auras un temps tranquille avec ton bb dans un environnement plus calme.

– Oui. Tu viens avec moi?

Et voila comment Demaville, face à cette question,  a décidé d’accompagner Mamanchou à l’étranger.

Donc Demaville bouge ses écrits de Beyrouth au monde à partir de fin juillet.

Merci qui?

Merci le diable.

Akh…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Le diable change de tactiques! à Demaville's Blog.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :