A verifier

décembre 23, 2010 § Poster un commentaire

A Beyrouth, le trois quart des chantiers s’arrêtent après quatre coups de pelle (oui oui c’est parfois à une profondeur d’à peine quelques mètres), et pour cause: trouvailles de sites archéologiques. Sous chaque immeuble qui se construit, une ville souterraine, des squelettes, des objets trouvés sont découverts. Commencent alors les fouilles archéologiques, le temps de les sortir, les rassembler, vider la couche de civilisation arrêtée dans le temps, pour en construire une autre, qui sera surement un jour aussi enterrée que celle qui l’a précédée.

Beyrouth a maintes fois renaquit de ses cendre, tel un phœnix, je pense que tous les jours que cette ville est un éternel Phoenix qui meurt et qui renait de ses cendre.

Oui quand j’ai acheté un étage dans les airs de Sama Beyrouth, j’étais loin d’imaginer qu’en dessous des 35 étages, dormaient profondément toute une civilisation.

Ce post est inspiré d’un post sur Blog Baladi (blog que Demaville aime beaucoup aussi) http://blogbaladi.com/chahe/lebanon/archeological-discovery-at-sama-beirut-construction-site/

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement A verifier à Demaville's Blog.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :