Victimes d’une hypnose générale

septembre 8, 2010 § Poster un commentaire

Par une nuit enflammée en 2005, des millions de personnes (LITTERALLEMENT), sont descendus dans les rues brandissant divers banderoles: « Syria out », Ma badna kaak bi lebne », « Ma tkoul festou2 halabi »… et ce jour-là, jeunes et vieux, riches et pauvres, tous étaient descendus dans les rues pendant un mois pour libérer le pays.

Moi j’étais avec ma caméra, ne sachant pas ou fixer mon objectif tant l’ampleur de l’évènement était grande, tant la Révolution du Cèdre,  telle qu’elle fut appelée par la suite,  avait été un séisme d’une magnitude extrême. J’ai sauté de joie, crié à gorge déployée, couru dans tous les sens, fait des plans de libération, mis mon écharpe de révolutionnaire, alerté tous les gens autour de moi, fais descendre ma mère, mon père, mon cousin, mon chien.

J’ai écrit des mails enflammés à mes amis résidant à l’étranger que je trouvais très paresseux dans leur vie de métro-boulot-dodo alors que moi je vivais un moment de l’Histoire, je faisais la révolution. J’ai enregistré tout ce qui a été dit dans les télés, gardé tous les articles qui ont parlé de notre révolution, et filmé, filmé, filmé, à en faire exploser mes objectifs. Je ne voulais plus faire ma vie à l’étranger, le Liban était la terre d’accueil pour tout être humain qui cherche à changer les choses dans ce monde, la terre des révolutions, la terre que je n’aurai lâché pour une miette de seconde pour vivre dans un autre pays.

Dans toute cette ambiance, W. mon ami, mon frère, habitant durant cette période à Badaro, dans une rue calme loin du tumulte ambiant était le seul à me casser mon trip, sirotant son thé sur le balcon, il regardait mes allers-retours, caméra à la main, et il me disait : » Fais gaffe tu te trompes royalement, tout ça c’est un mensonge ». Akh quel casseur d’ambiance je me disais, sérieux W. tu mérites bien ton surnom du schtroumpf grognon, t’as pas vu tous ces gens, on est des millions sur la place, on libère le Liban, on ne veut plus des Syriens dans le pays, on veut être libres!

Depuis bien sûr, et comme on le sait tous, l’enflamme a été attisée, un jet d’eau froide a été balancé sur nos gueules pour nous rappeler qu’une si belle révolution ne peut être que récupérée par les partis politiques corrompus au Liban et que les belles choses ne peuvent pas le rester  pour très longtemps.

Ils ont sortis des rustucrus de prison, d’autres sont rentrés au pays, on en a emprisonné certains, et tous ceux qui ont été les acteurs de la guerre civile ont refait surface et sont revenus à leurs sièges de chefs par la grande porte.

Et en parallèle, des « Grands » sont morts, pas des politiciens armés de feu,  mais des penseurs armés d’encre,  pas de retour au pays pour eux…

Et la goutte qui fait déborder mes larmes de dégout: dans les journaux de la ville on parle aujourd’hui d’un pardon qui se fait envers la Syrie, le pays qu’on avait accusé à tort, on a effacé en quelques jours ce qui  a été pour certains la raison de la plus grande révolution de leur vie. Et avec une froideur qui assassine l’esprit.

Bien sûr, entre temps on a eu le temps de se réveiller, de relativiser les choses: on habite le pays du mensonge , là où il doit y avoir une couille (pardon)quelque part. On a été mille fois en Syrie parcequ’on adore les villes comme Damas et Alep, on n’ a pas cru aux bobards des idiots au pouvoir, on a décroché notre drapeau Libanais qu’on a brandit avec fierté… Et pour ce qui de  l’autocollant INDEPENDANCE 05 qu’ils ont distribué, on ne peut pas le retirer car trop collé au mur de la chambre, on risque d’arracher la peinture. Mieux vaut le couvrir d’un tableau ou de la photo de notre chien.

Continuez à gueuler entre vous chers chefs de partis politiques, mais sachez que les Libanais s’en foutent et ne vous croient plus.

« On a tous continué notre vie…et depuis ca explose , entre nous c’est l’overdose… » (Helem, Rayess Bek, http://www.rayessbek.com/)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Révolution_du_Cèdre (wikipedia)

http://www.skyscrapercity.com/showthread.php?t=647526%22Red%22 (tres interessant)

http://www.lemonde.fr/proche-orient/portfolio/2008/02/14/trois-ans-apres-la-revolution-des-cedres-des-jeunes-libanais-disent-leur-deception_1011102_3218.html (akh…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Victimes d’une hypnose générale à Demaville's Blog.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :