Trop dur

août 25, 2010 § Poster un commentaire

Trop dur de ne pas écrire.

Trop dur d’avoir si chaud que le cerveau crame en mots brûlants.

Trop dur de voir Beyrouth changée alors qu’on la montre aux touristes avec amour.

Trop beau le Liban à plus de 2000 mètres d’altitude.

Trop bonnes les pêches du Nord du Liban.

Trop chère la ville et ses chantiers bruyants.

Trop moches les pubs à la télé.

Trop sympa son sac coloré, ses robes colorées et ses fleurs dans les cheveux.

Trop de rêves pour cette ville qu’on n’arrive pas à quitter (malgré les arguments de ceux qui rentrent au Liban pour les vacances).

Trop de nouvelles de guerre pour une nuit où la pleine lune trahit les ruelles obscures.

Trop heureuse que mon blog soit « Carbon neutral » je viens de recevoir un mail qui le confirme.

Trop frustrant de voir des montagnes défoncées, des sites apocalyptiques où on dirait que l’atomique a fait ses effets.

Et jamais assez de poésie…

Demaville n’est pas loin. Juste récoltant ses propos journalistiques pour le début de l’automne.

 

 


« Women and men in the cities » (www.ffffound.com)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Trop dur à Demaville's Blog.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :